Préambule :

 

L’eau est un milieu vivant où prolifère de nombreux micro-organismes. Entre l’utilisation du bassin par les baigneurs, les dépôts drainés par la nature environnante, les aléas climatiques (soleil, pluies, vent) et les produits que l’on ajoute dans l’eau pour la rendre propice à la baignade, l’équilibre de l’eau est sans cesse menacé.

Si la filtration assure 80% du travail d’épuration de l’eau, il faut quand même maintenir un bon équilibre chimique de l’eau en ajoutant des produits pour désinfecter ou rectifier les écarts d’équilibre lorsque c’est nécessaire.

 

Le traitement de l’eau s’articule autour de 3 points clés :
– La filtration
– L’équilibre de l’eau et la désinfection
– Des actions correctives.

 

Nous allons aborder ici ces points pour que vous puissiez profiter pleinement de votre piscine.

Il s’agit d’une approche simple pour vous aider comprendre et à maintenir votre eau claire et propre.

 

1 / La Filtration

La filtration est un dispositif relativement simple dont le but est de brasser l’eau et d’éliminer les particules et saletés en suspension.

Il est constitué d’un groupe de filtration avec une pompe, un filtre (sable, cartouches…), skimmer et buses ou bondes de refoulement.

Différentes configurations sont possibles en fonction de la taille de la piscine.

Il faudra toujours veiller à un niveau d’eau correct (à mi-skimmer) pour une bonne filtration.

Conseils d’utilisations :

Il est bon de savoir qu’une eau inférieure à 15 °, les algues ne se développent pas.

Le principe du temps de filtration est assez simple et basé sur la température de votre eau.

Retenez la règle :              température = Temps de filtration en heure

                                               2

Exemple : pour une eau à 26°, le temps de filtration sera de 13 heures.

Vous allez programmer le fonctionnement de votre pompe par plage en accentuant sur les heures les plus chaudes.

Dans le même exemple :

Journée :          de 7h à 9h ; de 11h à 15h00 ; de 18h à 20h ;

Nuit :               21h à 22h30 ; minuit à 1h30 ; 3 h à 5h

 Il sera possible de diminuer ce temps en fonction de la puissance de votre pompe.

Consulter un professionnel.

Si vous disposez d’une bonde de fond, nous vous conseillons d’ouvrir les vannes de skimmer à 100 % et celle de la bonde de fond à 50 %.

2/ L’équilibre de l’eau et la désinfection

Ce point est primordial pour maintenir une eau claire et limpide.

Nous aborderons ici les deux principaux désinfectant pour piscine, à savoir le chlore et le traitement par sel. Le brome, beaucoup plus couteux étant réservé à des eaux très chaudes de type SPA.

 

Les 5 éléments à retenir et à mesurer :

 

  • Le PH
  • Le Chlore ou Sel
  • Le Stabilisant
  • L’Alcalinité
  • La Dureté

 

Une eau est dite équilibrée lorsque chacun de ces facteurs se situe à son niveau optimal.

Vous réaliserez également des économies en consommant moins de produits.

En tout état de cause, il est primordial d’utiliser des produits de marque plutôt que ceux de grandes surfaces. Ces derniers ont fait l’objet de recherches et développements poussés pour être parfaitement dosés. Ils apporteront une dilution plus lente favorisant l’équilibre de votre eau en évitant les grandes variations de taux.

A la clé, des économies non négligeables.

Les produits Relax Piscine sont fabriqués en Europe (Espagne) et ont été conçus pour garantir le meilleur équilibre possible de votre piscine.

Pour maintenir son eau parfaitement limpide, il est nécessaire de vérifier son eau au minimum une fois par semaine, et deux fois par semaine en été.

En fonction des phénomènes météo, il est judicieux de vérifier également son eau juste après un orage.

Nous conseillons deux types de dispositifs pour mesurer son eau.

 

  • Les bandelettes à réactif

 

  • Les analyseurs intelligents (à favoriser, permet une plus grande anticipation)

 

Chez Relax Piscine, nous disposons d’un système intelligent connecté où nous pouvons suivre votre piscine et vous alerter en cas de problème. Grâce à son application, vous pourrez suivre également la stabilité de votre eau de piscine où que vous soyez dans le monde (Nécessite une connexion réseau)

Le Potentiel Hydrogène (pH)

 

Pour le PH, il doit se situer entre 6,8 et 7,4.

Plus le tendra vers 0, et plus votre eau sera acide. Ce qui endommagera à moyen terme votre installation.

Plus le pH tendra vers 14, et plus votre eau sera alcaline (ou basique). Dans ces conditions, cela favorisera le développement d’algues et autres bactéries. Le confort de baignade ne sera pas au rendez-vous (irritation,). De plus, votre désinfectant sera totalement inefficace entrainant une surconsommation de produits.

Pour augmenter mon pH ou le diminuer, il existe des produits dédiés souvent appelés pH+ ou pH-

Un pH équilibré va favoriser l’action du désinfectant.

 

Comment monter ou diminuer mon pH :

Il faut connaitre le volume en m3 de votre piscine et vérifier les préconisations du fabriquant sur l’étiquette.

Exemple :

Pour augmenter son pH :

Le taux mesuré est de 6,5 et le taux idéal 7,2. Le volume de ma piscine 50 m3

Pour le PH+ en poudre, il faut en général 100 gr de poudre PH+ pour 10 m3 pour remonter de 0,1 unité.

On réalise le calcul suivant :

7,2 – 6,5 = 0,7 unité à remonter

Pour remonter de 0,7 unité, il faudra 700 gr de produit pour 10 m3 (0,7  /0,1 = 7)

50 m 3/ 10 m3 = 5

La bonne dose de produit sera de 700 gr x 5 = 3500 gr ou 3,5 kg

 

Pour diminuer son pH :

C’est exactement la même méthode de calcul en prenant la différence entre le taux de PH de la piscine (ex. 8.1) et le taux idéal (7.2), mais avec du PH-

{ [(8,1 - 7,2) / 0,1] x (50/10) } x 100gr = 4500 gr ou 4,5 kg

 

Mettre le produit directement sur la surface de l’eau en le répartissant homogènement.

Laisser la filtration fonctionner, puis remesurer son taux 24 heures après.

Le Chlore (Cl):

 

Traitement au Chlore :

La bonne dose est entre 1 et 3.

Le chlore est un désinfectant garantissant la limpidité de l’eau. Sans chlore, votre eau vire au vert.

Il faut savoir que le chlore, sous l’effet des UV et d’autres facteurs, se dissipe naturellement. C’est la raison pour laquelle il convient d’adjoindre dans le skimmer des pastilles à dissolution lente pour maintenir le taux.

Le chlore se mesure en partie par million (ppm)

 

Si votre taux de chlore est trop élevé, supprimez les galets et attendre qu’il diminue naturellement jusqu’à atteindre la valeur souhaitée

Faire deux à trois tests par jour.

Puis remettre un ou deux galets.

Il existe également des produits qui neutralisent le chlore en cas de taux vraiment trop important.

Vous pouvez enfin vider une partie de l’eau pour la remplacer.

 

En cas de taux trop bas, augmentez le nombre de galet, ou réalisez un traitement à base de chlore choc non stabilisé.

Regardez les prescriptions du fabricant. En général, c’est 15 gr de poudre par m3 d’eau.

 

ATTENTION : Si vous utilisez une désinfection à base de sel, il est impératif de couper votre électrolyse sous peine de l’endommager. Après traitement, laisser tourner votre pompe 24 heures, puis remettre votre électrolyseur en fonctionnement.

 

 

Traitement au Sel :

 

Le principe est le même que le traitement au chlore. La différence réside dans une installation d’un électrolyseur qui va transformer le sel en chlore dit naturel.

Dans ce cas, il n’est pas nécessaire de mettre des galets de chlore.

Ici, il conviendra de vérifier le taux de sel de sa piscine et de le réajuster le cas-échéant.

Chaque électrolyseur a besoin d’un certain dosage de sel. Se référer à la notice de l’appareil.

En règle générale, ce besoin varie de 3 à 7 gr / litre en fonction des modèles.

Pour ajuster son taux de sel, il est impératif de connaître le volume d’eau de la piscine.

 

S’il manque du sel :

Calculez la différence entre le dosage recommandé et l’analyse réalisée.

Admettons que notre électrolyseur a besoin de 6gr / litre d’eau.

Notre mesure est à 5,2 gr / litre d’eau.

La différence est de 0,8 gr / litre d’eau.

Il suffit de multiplier par le volume d’eau du bassin (ex. : 50m3)

1m3 = 1 000 litres soit (50 x 1 000) x 0,8 = 40 000 gr soit 40 kg de sel

 

S’il y a trop de sel :

Il n’y a pas d’autre solution que de retirer de l’eau et la remplacer. Pour cela, on utilise la formule suivante :

H = (1 – Cp/C) x V/S

 

H = hauteur d’eau à retirer en mètre
Cp = salinité préconisée par le fabricant en gr/L (6gr/l)
C = salinité de la piscine en gr/L (7gr/l)
V = volume de la piscine en mètre cube (m3) (50)
S = surface de la piscine en mètre carré (m²) (32)

Exemple :

H = (1 – 6 / 7) x (50 / 32) = 0,14 x 1,56 = 0,218 (arrondi à 0,22)

Soit 22 cm d’eau à retirer et remplacer.

 

Il est possible de devoir effectuer une correction du taux de chlore comme au paragraphe chlore en cas de taux trop faible ou trop haut.

 

ATTENTION : Si vous utilisez une désinfection à base de sel, il est impératif de couper votre électrolyse sous peine de l’endommager. Après traitement, laisser tourner votre pompe 24 heures, puis remettre votre électrolyseur en fonctionnement.

 

 

Le Stabilisant (acide cyanurique : CyA) :

 

Le taux idéal est de 20 à 30 ppm/litre

Le principe du stabilisant est de maintenir le chlore face aux UV. Il prolonge la durée du chlore libre pour son action désinfectante.

Cependant, il peut avoir des conséquences sur la filtration et la désinfection de l’eau s’il est mal dosé, car il ne s’évapore pas et s’accumule dans l’eau. C’est la raison pour laquelle, il faut vider une partie de sa piscine tous les 3 / 4 ans.

On le mesure en par million (ppm)

Acceptable entre 20 et 70 ppm pour les filtrations au chlore.

Acceptable entre 20 et 40  pour les électrolyseurs au sel.

Au-dessus de 70 ppm ou 40 ppm selon, le chlore n’agira plus sur le développement des algues. Il n’y aura pas d’autres choix que de vidanger 30 à 50 % e l’eau de la piscine.

 

 

L’Alcalinité (TAC)

 

L’alcalinité de votre eau doit être comprise entre 80 et 200 ppm / litre.

Le Titre Alcalimétrique Complet (TAC) sert à mesurer le taux d’hydroxydes et la teneur en ions carbonates et bicarbonates, c’est à dire l’alcalinité totale de l’eau. Sa valeur indique la capacité de l’eau à maintenir et stabiliser le niveau de pH.

L’autre rôle des particules de carbone est d’empêcher la formation de tarte et de calcaire, donc utile pour la machinerie.

 

L’alcalinité permet au pH de rester stable, d’où l’importance de le mesurer et réguler.

Il faudra d’abord ajuster le TAC avant le pH.

On le mesure en ppm ou mg / litre.

Il existe des produits TAC pour remonter le taux si nécessaire et d’autres pour le faire baisser.

 

 

La Dureté ou Titre Hydrotimétrique (Th)

 

Le Th doit être situé entre 100 et 200 ppm ou mg : litre

On parle ici du calcaire. Un des composant essentiel à l’équilibre de l’eau.

En résumé, il faut comprendre qu’une eau trop douce favorise la corrosion, et une eau trop dure favorise les dépôts de calcaire.

La bonne nouvelle est qu’en gérant correctement son pH, la dureté devrait se réguler dans la bonne tranche.

Cependant, il peut être utile d’utiliser un séquestrant calcaire en fonction de vos paramètres.

 

 

 

 

 

CONCLUSION

 

Il est primordial de mesurer très régulièrement votre eau de piscine et d’en ajuster les paramètres pour pouvoir en profiter pleinement.

L’équilibre de l’eau de piscine désigne la relation d’interdépendance entre 3 indicateurs : le pH (potentiel Hydrogène), le TAC (Titre Alcalimétrique Complet), le TH (Titre Hydrotimétrique).


Si pour une raison quelconque (brassage de l’eau, chauffage…) le gaz carbonique tend à disparaître, la relation se déplacera vers la droite pour rétablir l’équilibre, avec formation de carbonate de calcium insoluble qui provoquera un entartrage. De même, si l’eau est acide, elle entraînera une libération de gaz carbonique acide, qui conduira à de la corrosion.

Ainsi, le pH, le TAC et le TH sont reliés par des relations qui permettent de définir pour un niveau de pH donné, les valeurs optimales du TH et du TAC. De même que l’on peut déduire un TAC optimal si l’on connaît le pH et le TH.
On représente l’ensemble de cette relation sous la forme d’un diagramme appelé Balance de Taylor. La salinité et la température de l’eau interviennent aussi dans cette formule, mais elles n’y sont pas représentées.

La balance ou diagramme de Taylor


A l’aide de ce diagramme, nous pouvons par exemple déterminer une valeur de pH d’équilibre, à partir des valeurs de TH et de TAC.

Ici on multiplie les valeurs de TH et TAC exprimées en degrés français (°F).
TH x TAC = 400 -> pH d’équilibre = 7,2
TH x TAC = 300 -> pH d’équilibre = 7,3
TH x TAC = 200 -> pH d’équilibre = 7,5
TH x TAC = 100 -> pH d’équilibre = 7,8

Plus simplement, il suffit de tracer un trait entre les 2 indicateurs connus pour en déduire le 3ème.

Même s’il existe des outils et accessoires pour analyser l’eau de piscine, et donc le pH, le TAC ou le TH, il n’est pas inutile de connaître l’existence de cet abaque de Taylor.

 

 

En résumé :

 

PH entre 6,8 et 7,4

Chlore entre 1 et 3

Stabilisant entre 20 et 70 pour traitement chlore et 20 et 40 pour traitement électrolyse au sel

TAC entre 80 et 200

Th entre 100 et 200

 

 

Tous nos produits Relax Piscine professionnel  sont fabriqués en Esurope et répondent strictement aux normes Européennes et Françaises. Ils bénéficient d'une attention toute particulière dans leur formulation pour garantir le meilleur résultat. Ils sont d'ailleurs les plus concentrés parmi ceux du marché et par conséquence parmi les plus performant du marché.

Stockez toujours vos produits dans un lieu sec et aéré et HORS DE LA PORTEE DES ENFANTS.

Manipulez les produits avec précaution en portant un masque et des gants.